Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le redressement fiscal d’Orascom Télécom Algérie est légal

Le redressement fiscal d’Orascom Télécom Algérie est légal

vendredi 4 décembre 2009, par Rédaction

Le redressement fiscal du groupe Orascom Télécom Algérie (Djezzy) est légal et n’a aucun lien avec les tensions entre l’Algérie et l’Egypte.

Le redressement fiscal d'Orascom Télécom Algérie est légal. La réglementation fiscale en Algérie s’applique aussi bien aux entreprises nationales qu’étrangères, a affirmé jeudi le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia. Interrogé sur la récupération par l’Etat de ses droits fiscaux, M. Ouyahia a précisé, au sujet du redressement fiscal appliqué à un opérateur privé étranger, que "l’affaire remonte à 12 mois et ne date pas d’aujourd’hui". "Seulement, l’opérateur de téléphonie mobile Orascom Télécom Algérie (Djezzy) lui-même a formulé le vœux que cette mesure de redressement ne soit pas rendu publique", a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse à l’issue des travaux de la tripartite.

"Orascom Télécom Algérie (Djezzy) a demandé aux autorités fiscales algériennes de ne rien dire (sur cette question) pour ne pas la gêner dans ses affaires internationales. Mais le jour où nous avons été accusés de +piraterie+ concernant le transfert de capitaux à l’étranger, les autorités fiscales algériennes ont appliqué la réglementation en vigueur, le transfert de capitaux ne pouvant se faire sans acquittement des droits fiscaux", a-t-il encore précisé. "Cela est valable aussi bien pour nos entreprises nationales que pour les entreprises étrangères établies en Algérie", a-t-il souligné.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS