Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les Chinois assembleront des voitures en Algérie

Les Chinois assembleront des voitures en Algérie

samedi 6 décembre 2008, par Rédaction

Des voitures chinoises seront assemblées en Algérie suite un à accord conclu entre un groupe chinois et son partenaire algérien GM Trade.

Des voitures chinoises assemblées en Algérie bientôt. Les constructeurs chinois mettent le paquet pour conquérir le marché encore porteur de l’automobile en Algérie. Profitant des tergiversations des constructeurs européens à venir investir en Algérie, les Chinois passent à la vitesse supérieure en concluant deux accords avec des partenaires algériens pour le montage de véhicules touristiques et utilitaires. Avec cette offensive d’une rare agressivité économique, les Chinois semblent prendre de court les autres constructeurs automobiles, notamment français qui continuent à hésiter pour s’implanter en Algérie. Une pierre, deux coups. Ces partenariats avec des opérateurs algériens vont permettre aux Chinois de bénéficier, d’un côté, de facilitations fiscales et parafiscales promises par le premier argentier du pays, Karim Djoudi et, de l’autre, ils auront une mainmise sur le marché automobile en Algérie qui connaît un flottement après l’application de la nouvelle taxe sur l’achat des nouveaux véhicules prévue par la loi de Finances complémentaire 2008.

L’assemblage de véhicules en Algérie aura des répercussions considérables sur le prix de revient de ces voitures, ce qui pourrait convaincre les Algériens les plus récalcitrants à rouler chinois. La première voiture montée en Algérie sera ainsi le fruit d’un partenariat entre l’entreprise algérienne GM Trade et le groupe automobile chinois Shaan Xi. Un contrat de 100 millions de dollars a été signé à Alger entre les deux partenaires pour la réalisation d’une unité d’assemblage de véhicules à Sétif. L’unité entrera en production en 2010 avec une capacité annuelle pour l’assemblage de 10.000 véhicules tous types confondus de la marque de ce groupe chinois, soit 2.000 de type utilitaires, 6.000 industriels et 3.000 bus et mini-bus. L’accord a été signé en présence d’une responsable de la division promotion industrielle auprès du ministère de l’Industrie et de la Promotion des investissements (MIPI), Kheïra Slimi, du président de l’Union professionnelle de l’industrie automobile et mécanique (UPIAM), Brahim Bendris, et du vice-président de l’association d’industrie mécanique de Chine, Zhang Xiaoyu.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Financier