Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les explications de Djezzy et Mobilis

Les explications de Djezzy et Mobilis

Perturbations dans le réseau GSM

jeudi 18 mars 2004, par Hassiba

Les deux opérateurs avancent des raisons techniques pour expliciter les récentes perturbations enregistrées par leurs usagers

De fréquentes pannes de réseau ont été enregistrées et perdurent de 10 à 15 jours. C’est ce qu’a indiqué le collectif des clients de Djezzy dans la ville de Hassi R’mel dans une lettre adressée au directeur général d’Orascom Télécom Algérie dont Liberté détient une copie.

Ces pannes répétitives les privent, dit-on, de l’utilisation de leurs portables. De même, ils affirment que “les zones de Laghouat, Hassi R’mel, Beriane et Ghardaïa ne disposent pas de centre de paiement Djezzy, pénalisant ainsi les clients de la région pour le règlement de leurs factures”.

Plus explicites, ces clients poseront le problème du règlement de leurs facteurs en soulignant que “malgré notre respect des procédures recommandées par Djezzy, nos lignes sont mises hors service et ce, jusqu’à la confirmation du paiement par les P et T à vos services de comptabilité”. Continuant sur leur lancée, ils ont affirmé que “les mises hors service durent de 7 à 10 jours si ce n’est plus”. Ces clients ont demandé au PDG d’OTA d’intervenir pour “le règlement de cette situation qui pénalise les travailleurs vivant éloignés de leurs lieux familiaux”. Contacté par nos soins, Hamid Grine, directeur de la communication d’OTA, a relevé que “les pannes enregistrées au niveau de Hassi R’mel qui durent depuis 3 jours sont dues à un groupe électrogène”. Cette panne a été rétablie, selon lui, dans les délais.

Quant aux désagréments soulevés par ces clients, notamment pour le règlement de leurs factures, il a déclaré : “Les lignes téléphoniques sont rétablies, aussitôt les factures payées, c’est-à-dire une fois que Djezzy reçoit le fax prouvant le paiement de la facture, elles sont mises en service.” Tout de go, il a martelé que “les mises en service citées par les clients de Hassi R’mel sont dues essentiellement à des raisons purement bureaucratiques”, tout en ajoutant dans la foulée : “Nous comptons ouvrir trois centres Djezzy, respectivement dans les villes de Ouargla, Ghardaïa et Laghouat, pour permettre à notre clientèle de’acquitter leurs factures et éviter ces désagréments.”

Concernant les différentes perturbations, enregistrées essentiellement dans les journées de samedi et lundi pour le réseau d’ATM Mobilis, un responsable au niveau de cette entreprise dira qu’elles sont dues “au transfert de la plate-forme Huwaie vers Ericsson qui s’effectue d’une façon graduelle”. Il a précisé, par ailleurs, que “le transfert total du réseau Mobilis vers la nouvelle plate-forme se fera dans les prochains jours”. Cette nouvelle plateforme qui sera installée par l’équipementier Ericsson permettra à Mobilis de lancer les 500 000 lignes GSM. Il a ajouté, également, que “Mobilis effectue des tests une fois tous les deux jours pour vérifier la qualité de son réseau et s’assurer, aussi, s’il lui permet de mettre davantage de cartes prépayées Dialna sur le marché”.

Il n’a pas indiqué, toutefois, la date précise de ce transfert.
L’opérateur a vendu, actuellement près de 45 000 cartes prépayées via son master Algérie KA et compte écouler 60 000 autres cartes d’ici à la fin de ce mois. Il prévoit, toutefois, de mettre sur le marché 80 000 lignes post-payées au mois d’avril prochain.

Faïçal Medjahed , Liberté