Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les tricheurs des logements AADL en Algérie seront pourchassés

Les tricheurs des logements AADL en Algérie seront pourchassés

jeudi 7 octobre 2010, par Rédaction

L’Etat compte récupérer les logements AADL obtenus en Algérie grâce à des pratiques frauduleuses.

Les tricheurs des logements AADL en Algérie seront pourchassés. Les familles qui ont acquis plus d’un logement en Algérie dans le cadre des programmes AADL seront expulsées de leurs appartements. C’est ce qu’a affirmé hier le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Nouredine Moussa, lors de son intervention sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale. Le ministre reconnaît l’existence de ce phénomène et promet de sévir par les moyens légaux afin de récupérer les biens immobiliers de l’Etat. « Malheureusement, des familles ont triché et ont acquis plus d’un logement. Des couples, dans la plupart des cas, ont fait de fausses déclarations pour obtenir deux logements. Il y a aussi des cas où les bénéficiaires ont falsifié les documents afin d’acquérir un logement destiné en principe aux familles nécessiteuses », dira-t-il. « Nous userons de tous les moyens de droit pour récupérer ce qui peut l’être. Des enquêtes sont en cours, la justice sera saisie pour récupérer ces logements et les réaffecter aux familles qui les méritent », a poursuivi le ministre.

La sous-location des logements AADL en Algérie est devenue monnaie courante ces dernières années. Les responsables qui se sont succédé à la tête de cette agence ont reconnu l’existence de cette pratique. Pourtant, il est clairement mentionné dans le cahier des charges qu’il est strictement interdit de sous-louer l’appartement. Sur un autre chapitre, le ministre a annoncé la fermeture définitive de la formule AADL. Il a fait savoir que 183 000 demandes éligibles sont en attente pour un programme de 25 000 logements. Les autres postulants, soit 158 000 seront orientés vers d’autres formules pour bénéficier de logements. « Tous ceux qui ont versé la première tranche bénéficieront de logement », a-t-il dit. Cependant, les inquiétudes des demandeurs de logements AADL vont s’amplifier après cette annonce, dans la mesure où 158 000 bénéficiaires seront exclus et ne connaissent plus le sort de leur dossier. A cette question, le premier responsable du secteur de l’habitat affirme que « le programme AADL ne peut pas contenir toutes les demandes et que d’autres programmes sont envisagés, (LSP ou promotionnel) pour permettre à ces gens d’acquérir des logements ».

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie