Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Orascom Télécom Algérie n’est pas à vendre

Orascom Télécom Algérie n’est pas à vendre

mercredi 23 janvier 2008, par Kahina

Le groupe de téléphonie mobile Orascom Télécom Algérie bénéficie d’une bonne santé financière et n’est pas à vendre selon son PDG Hassan Kabbani.

Le patron de Orascom Télécom Algérie Hassan Kabbani. S’exprimant, hier, lors d’une conférence-débat animée au siège d’El Moudjahid, le premier responsable de Djezzy, Hassan Kabbani, a parlé de la "réussite phénoménale " de son groupe qui compte aujourd’hui 13 millions d’abonnés. Un chiffre qui constitue la meilleure réponse aux parties qui ont douté cinq ans avant des capacités d’Orascom à réaliser ses objectifs. "En 2001, lorsque le groupe a remporté la licence, il y avait beaucoup de méfiance et de scepticisme à notre égard. Les gens se sont posés plusieurs questions, prétextant que nous ne sommes pas un groupe de renommée internationale ", a-t-il souligné. Aujourd’hui, après cinq ans d’existence, " la donne a changé ", à en croire le responsable d’Orascom, " même les analystes les plus critiques confirment la réussite de notre groupe ". Il a par ailleurs confirmé que le bilan durant cette période est positif.

Ainsi l’Algérie, selon ses dires, se trouve en tête du peloton des télécommunications à l’échelle africaine. Cette réussite, expliquera M.Kabani est due à plusieurs raisons, tout en mettant en exergue " un meilleur réseau, des tarifs intéressants, un produit qui correspond aux besoins des citoyens et un service après-vente efficace ". Le succès de Djezzy se résume à quatre facteurs : Le premier correspond aux investissements engagés par le groupe depuis son installation en Algérie. Ils sont évalués selon le chiffre de M.Kabbani à 2,7 milliards de dollars : "Ce chiffre démontre l’engagement du groupe Orascom Télécom Algérie qui a pris les choses au sérieux et a su mobiliser ces fonds pour se déployer d’une manière efficace sur le marché algérien ".

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après La Dépêche de Kabylie