Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Une semaine de l’énergie en Algérie

Une semaine de l’énergie en Algérie

lundi 17 novembre 2008, par Rédaction

Une semaine de l’énergie est organisée en Algérie pour discuter des potentalités du marché énergétique algérien.

Chakib Khelil et la semaine de l'énergie en Algérie. La quatrième Semaine de l’énergie en Algérie (SEA4), inaugurée avant-hier à Alger par le ministre de l’Energie et des Mines, M. Chakib Khelil, en présence d’invités de marque dont Mme Neelie Kroes, commissaire européenne à la concurrence, de M. Mohan Munasinghe, expert en changements climatiques et prix Nobel de la paix 2007, ainsi que des responsables des grands majors pétroliers, promet de connaître un fort succès au vu du nombre et de la qualité des participants. « Le niveau élevé de participation à cet événement et l’intérêt grandissant accordé à l’Algérie par les compagnies étrangères constituent des indices révélateurs de l’attractivité et des potentialités du marché algérien, grâce aux nouvelles perspectives d’investissement et de partenariat ouvertes par l’économie algérienne en général et par le secteur de l’énergie en particulier », a affirmé le ministre dans son allocution d’ouverture, commentant que la notoriété de la SEA est maintenant bien établie. M. Khelil poursuit que « l’intérêt porté de plus en plus à notre pays nous conforte dans notre détermination à intensifier et à accélérer nos efforts d’amélioration de la croissance pour aboutir à une économie plus diversifiée et plus compétitive ». L’édition 2008, qui regroupe trois événements interdépendants que sont la CSI6 (6e Conférence stratégique internationale) qui se tient les 16 et 17 novembre, l’ALOGE 4 (4e Exposition internationale sur le pétrole et le gaz en Algérie, du 15 au 19 novembre) et les JST8 (8es Journées scientifiques et techniques de Sonatrach, les 18 et 19 novembre) et à laquelle prennent part 500 participants dont 240 étrangers, est un carrefour d’échange exceptionnel et intervient à un moment où « le secteur de l’énergie et des mines œuvre pour la consolidation institutionnelle d’une bonne gouvernance, notamment pour le nucléaire civil dont la coopération connaît une nouvelle impulsion ».

Le thème retenu pour cette manifestation, « Le nouveau monde de l’énergie : des défis… mais aussi des opportunités », agrée également à M. Khelil qui félicite les organisateurs de l’avoir choisi car il « cadre bien avec la perception des transformations que connaît aujourd’hui le monde de l’énergie. « Des transformations qui ont lieu sur fond de besoins énergétiques en croissance continue, qui suscitent des progrès technologiques visant une réduction des coûts et un plus grand accès aux ressources non conventionnelles, mais aussi plus de conscience sur le besoin de protection de la planète », a-t-il expliqué. Dans ce cadre, « nous visons à devenir un opérateur énergétique international qui entend assurer pleinement son rôle et non plus être seulement une simple source d’énergie primaire ». Ce qui pousse l’Algérie à relever le défi de poursuivre et d’accélérer « les mesures de rationalisation économique déjà engagées par le secteur de l’énergie et des mines », ainsi que « les mesures engagées pour la modernisation et l’attractivité de notre législation ». Car, selon le ministre, l’enjeu est important et décisif puisqu’il porte sur la pérennité de la capacité à produire des richesses, tout en nous préservant des aléas qui pèsent sur les recettes d’exportation de notre pays. Le ministre a, par ailleurs, salué que la CSI-6 soit dédiée aux ressources humaines et qu’une table ronde soit organisée sur les relations université-entreprise au JST8. Après son allocution d’ouverture, le ministre a visité l’ALOGE-4, à laquelle prennent part pas moins de 260 sociétés originaires de 26 pays et 6 pavillons nationaux qui exposent leurs produits et leurs dernières innovations technologiques.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant