Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ALGERIE > Ramtane Lamamra dénonce le Maroc

Ramtane Lamamra dénonce le Maroc

lundi 25 octobre 2021, par Rédaction

Le ministre des AE Ramtane Lamamra a dénoncé le Maroc en l’accusant de provocations et d’attaques conspirationnistes contre l’Algérie.

Dans un entretien diffusé, samedi soir, sur la chaîne de télévision russe RT Arabic, le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a pu s’exprimer sur plusieurs dossiers régionaux où l’Algérie joue un rôle de médiateur, notamment en Libye et au Mali, mais aussi sur les tensions diplomatiques actuelles avec le Maroc et la France. Sur le dossier de la crise diplomatique avec le Maroc, M. Lamamra a estimé que « le Maroc est allé très loin dans ses attaques et dans ses entreprises conspirationnistes contre l’Algérie ».

Ramtane Lamamra dénonce le Maroc

Des entreprises qui se sont notamment manifestées, a expliqué le chef de la diplomatie algérienne, à travers « le recours de Rabat à « l’utilisation d’individus et de groupes qualifiés, à juste titre, en Algérie de terroristes ». La Maroc, a-t-il expliqué, « a œuvré en utilisant des procédés assimilés aux guerres dites de quatrième génération pour nuire à la stabilité de l’Algérie, de l’intérieur ». Aussi, a-t-il ajouté, « le Maroc (NDLR : dans son face-à-face avec l’Algérie) est allé jusqu’à solliciter le renfort et le secours d’Israël ». Commentant cette alliance, M. Lamamra dira : « Nous ne critiquons pas les pays qui usent de leurs souveraineté (NDLR : à faire des alliances), mais les entreprises visant à frapper la sécurité et la stabilité de l’Algérie ».

A ce propos, a ajouté le ministre des Affaires étrangères, « nous avons attiré l’attention de tout le monde sur ces pratiques » qualifiées de « dangereuses » et d’« inacceptables », contre lesquelles, a-t-il souligné, « l’Algérie se doit de répondre avec force, à plus forte raison, quand la partie marocaine recourt, de manière préméditée, à la calomnie et au mensonge en parlant de la politique algérienne dans la région, notamment quand « des ministres soutiennent, depuis Rabat même, que l’Algérie est une source d’inquiétude », alors qu’il est « unanimement admis que l’Algérie est un élément de stabilité et de paix dans notre région ».

Synthèse de la rédaction, algerie-dz.com
D’après Le Quotidien d’Oran