Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ALGERIE > Rencontre barbouzarde en Algérie sur l’AQMI

Rencontre barbouzarde en Algérie sur l’AQMI

mercredi 15 septembre 2010, par Rédaction

L’Algérie accueille les chefs des services de renseignements des pays du Sahel pour débattre de lutte contre les terroristes de l’AQMI.

Rencontre barbouzarde en Algérie sur l'AQMI. Les chefs de corps de renseignement des quatre pays du Sahel : le Mali, le Niger, la Mauritanie et l’Algérie se réuniront demain à Alger, selon l’agence de presse koweitienne Kuna qui cite un haut responsable algérien. Cette rencontre a pour but la création d’une cellule de renseignement chargée du suivi des activités des groupes armés qui écument cette large région transfrontalière. Plus de 50 jeunes touaregs ont en effet décidé récemment de rejoindre El-Qaïda au Maghreb, selon la source algérienne citée par l’agence koweitienne. Selon cette agence de presse, les délégations des services de renseignement des trois pays du Sahel les plus concernés par les menaces d’El- Qaïda, sont arrivées avant-hier à Alger en Algérie, en vue de prendre part à cette réunion. Auparavant, les attachés de défense des ambassades des pays cités ont tenu une réunion de préparation à la rencontre des chefs des corps de renseignement, prévue sur deux jours.

La cellule de renseignement à créer sera chargée du suivi des activités des terroristes affiliés à l’AQMI, à travers la mise sous écoute de leurs appels et du recrutement d’individus qui connaissent bien le Sahara afin de pouvoir traquer les terroristes. Cette cellule vient compléter le Comité des états-majors conjoints des pays du Sahel (dont l’Algérie), créé en avril dernier, et basé à Tamanrasset. La coopération sécuritaire entre les pays du Sahel a été secouée par deux gros événements sécuritaires qui ont failli mettre à mal la coordination entre ces pays. Le premier concerne la Mauritanie qui a demandé un soutien militaire à la France pour mener un raid contre El-Qaïda au Mali. Le deuxième se rapporte aux pressions exercées par l’Espagne pour la libération des deux otages espagnols, contre la remise du terroriste Omar Sahraoui pour le Mali.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant