Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ALGERIE > Soulagement en Algérie

Soulagement en Algérie

lundi 19 décembre 2005, par Rédaction

La population en Algérie a été soulagé après l’apparition du président Abdelaziz Bouteflika devant les caméras de l’ENTV, quelques heures après sa sortie de l’hôpital parisien du Val-de-Grâce.

Abdelaziz Bouteflika se repose dans une résidence près de Paris.

Quelques minutes d’images du premier magistrat du pays et deux ou trois phrases rassurantes de sa part ont été suffisantes pour balayer toutes les folles rumeurs qui se sont installées depuis le 26 novembre dernier. Elles ont même suffi à faire exploser une joie, étouffée par une peur qui grandissait un peu plus chaque jour, occupant le vide engendré par le déficit en communication.

De l’est à l’ouest de l’Algérie, au centre ou encore dans les régions du Sud, des citoyens ont donné libre cours à leur joie. Comme cette vieille femme à Alger qui, une fois les images diffusées, a lâché : « Maintenant, je me sens soulagée. » Soulagés, ils ont été nombreux à l’être dans la capitale. Certains, comme le rapporte l’Agence France presse, ont déclaré : « Dieu soit loué, il est vivant ! Il pourra terminer son œuvre de paix. Il nous a ôté la peur qui nous serrait le ventre durant les années de terrorisme. On avait peur de nos voisins, de monter dans un autobus. Qu’il revienne, on l’aime bien, tout le monde l’aime. » Dans la soirée de samedi dernier, les rues d’Alger ont vécu un long moment au rythme des klaxons et des youyous. De petits groupes se sont formés au centre de la capitale, brandissant le drapeau national et criant « vive Bouteflika ».

Des manifestations de joie similaires ont eu lieu dans de nombreuses régions d’Algérie. A Aïn Defla, réconfortée, la population est sortie dans la rue. Les discussions tournaient autour de l’amélioration de la santé du Président. Souriant, un citoyen de cette région dit : « Le président est complètement guéri, vous l’avez tous vu buvant, de temps en temps, une gorgée d’eau. » Tous les gestes et mouvements du président de la République ont été minutieusement suivis. Ses paroles ont été, comme disent certains citoyens, « bues ».

Ce « ouf » algérien a été largement rapporté par l’AFP. De même que de nombreuses chaînes de télévision du monde n’ont pas manqué de rediffuser les images du président Bouteflika en compagnie du professeur Messaoud Zitouni. Abdelaziz Bouteflika avait demandé à l’équipe de l’ENTV : « Est-ce que le peuple algérien est un peu inquiet ? »

Synthèse de Mourad
D’après la Tribune