Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ALGERIE > Un attentat suicide fait deux morts en Algérie

Un attentat suicide fait deux morts en Algérie

lundi 9 mars 2009, par Rédaction

L’attentat suicide qui a visé les gardes communaux de Tadmait dans le nord de l’Algérie a fait deux morts et 8 blessés.

Attentat suicide en Algérie. L’attentat suicide à la ceinture d’explosifs perpétré hier matin à Tadmait (17 km à l’ouest de la ville de Tizi Ouzou, nord de l’Algérie) a fait deux morts et 8 blessés parmi les gardes communaux de la caserne ciblée et des civils se trouvant non lieu de l’explosion. Selon des témoins oculaires, il était un peu plus de 8 heures du matin quand un individu se dirigeait vers le cantonnement de la garde communale situé à la cité ex-Farki. L’un des gardes communaux en faction devant la caserne jouxtant le lycée Ali-Bennour et des habitations tente de l’arrêter mais le kamikaze a actionné sa bombe, tuant sur le coup ce garde communal et une femme de passage au moment de l’explosion et causant des blessures à un autre garde communal et d’autres civils. La déflagration a été entendue à des kilomètres à la ronde.

Pas moins de 4 véhicules en stationnement à quelques dizaines de mètres ont vu leurs vitres soufflées par l’explosion. Les secours ont afflué de partout et Tadmait est vite tombé dans un climat de terreur et d’angoisse. Le bilan aurait été plus lourd si ce n’est la vigilance de Malik Renaï, 30 ans, garde communal, natif de Draâ Ben Khedda, qui a stoppé la progression du kamikaze qui s’apprêtait vraisemblablement à pénétrer dans la caserne des gardes communaux. Alors que la seconde victime, une fille de chahid B. Fatma, 50 ans, était avec sa fille de 15 ans qui a eu la vie épargnée mais sous le choc d’avoir vu sa mère mourir sous ses yeux. L’investigation des services de sécurité leur a permis de récupérer deux grenades prêtes à l’emploi, non loin de l’entrée de la caserne ciblée. Pendant que les ambulances acheminaient les blessés vers les structures sanitaires, les éléments de la police cherchaient le moindre indice pour identifier le sanguinaire auteur de l’attaque. Le bilan fait état de deux morts et 8 blessés dont un garde communal et 7 civils dont une femme.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie